Hoummous….la base

 

Le houmous est LA salade addictive et nourrissante qu’on peut manger à n’importe quel moment de l’année. A base de pois chiche, allongée ou non de tahine (crème de sésame), épicée ou non, avec morceaux ou non, elle se décline à l’infini.

Make hummus not war! Le houmous et ses pois chiches rassemblent à eux seuls de nombreux pays autour de la table… Syrie, Liban, Turquie, Israël, Palestine, Egypte, Jordanie, Grèce, et sans doute d’autres encore…

Il arrive souvent directement sur votre table, alors même que vous n’avez encore rien commandé à manger !

Pour une grande assiette de houmous:

  • des pois chiches (soit 250 g secs et trempés depuis la veille puis cuits, soit environ 500-600g en  bocal )
  • 1 pincée de bicarbonate  (seulement si vous utilisez des pois chiches secs)
  • 100-120 g de *tahini (*purée de sésame)
  • de l’eau froide environ 150 ml (dépend de la texture du mélange)
  • 1/2  jus de citron
  • de l’ail: 2 ou 3 gousses écrasées
  • du cumin en poudre si on aime
  • sel: environ 1 ou 2 cuillères à café rases, au goût et à ajuster en fonction de vos dosages
  • pour parfumer et décorer: de l’huile d’olive, quelques pois chiches entiers, des pignons grillés, du paprika, du zaatar ,… ce que vous aimez en somme

Etape 1 (sautez cette étape si vous utilisez des pois chiches en bocal): Après que vos pois chiches aient trempés toute une nuit dans l’eau froide, les mettre dans une casserole avec 1 à 2 litres d’eau, additionnée d’une cuillère de bicarbonate. Faire bouillir et laisser cuire environ 45 min (tout dépend du style de vos pois). Egoutter. Si vous êtes patient, ôter la fine pellicule qui recouvre chaque pois chiche.

Etape 2: verser les pois dans un mixer avec le tahine, le jus de citron, l’ail, le cumin si vous l’aimez, le sel. Allonger cette pâte avec un peu d’eau froide, jusqu’à obtenir une pâte lisse et onctueuse.

Etape 3: Servir nature arrosé d’un filet d’huile d’olive, et éventuellement saupoudré de pignons grillés, zaatar et paprika… Ce qui vous plait. Vous pouvez aussi en faire plusieurs versions, servies dans une variation de petites assiettes  Avec du bon pain, ou des morceaux de pita ou pain libanais frits. Hmmmm……..

Attention ! Ne jamais le servir directement à la sortie du frigidaire, les éléments ayant tendance à se figer au froid ! Le laisser largement revenir à température ambiante.

 

Variantes:

  • ajuster la quantité de tahine, de citron et d’eau selon la qualité de hoummous que vous aimez, plus ou moins fort en sésame, plus ou moins citronné, plus ou moins crémeux !
  • Avant de mixer, on peut garder quelques pois chiches intacts, qui offriront une différence de texture
  • Ajouter du yaourt (type grec ou turc) dans cette base vous offrira un houmous léger et onctueux
  • Parsemer de petits morceaux de viande hachée et oignons revenus, de dés de tomates fraiches, de persil et/ou coriandre hachés

Cela me rappelle  …

Une pause pour un petit repas végétarien dans le désert du Negev avant de visiter le magnifique cratère de Mitzpe Ramon… Couscous aux légumes, hoummous (encore lui ) et pita, assis sur de généreux coussins et tapis, nos têtes protégées du soleil brûlantissime par de grandes toiles.

Deux petits gourmands se régalent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *