Lablabi, soupe tunisienne de pois chiches

Spread the love

Une soupe ultra-simple, soupe du pauvre, soupe d’hiver, soupe diététique, soupe végétarienne… qui mijote pendant des heures, agrémentée d’ail et de quelques épices… Voici pour vous une recette du lablabi, une soupe tunisienne traditionnelle. La voici délicieuse, arrivant dans son bol fumant, accompagnée de pain, et parfois d’un oeuf et/ou d’un bon thon à l’huile… Elle est si simple ! Mais il vous faudra pour l’apprécier l’oublier sur les fourneaux !!! Je trouve que sa saveur est proportionnelle au nombres d’heures de cuisson qu’on a bien voulu lui offrir… 😀

Faites en beaucoup, et la veille si possible, car elle est encore meilleure réchauffée !!! Et elle se congèle très bien aussi.

Cette recette est ma version, je me suis servie de différentes recettes mais également des lablabi que j’ai pu goûter, j’y ai ajouté de la coriandre et l’ai affinée au fil du temps.

La quantité d’eau est nécessaire, car de cette façon, on pourra servir plus ou moins de bouillon à ceux qui le souhaitent. Et lorsqu’on la réchauffera, on ne manquera pas de liquide.

Si vous désirez réaliser la recette de façon plus traditionnelle, il vous faudra simplement faire cuire les pois chiches seuls sans rien leur ajouter, puis les servir en versant dessus la sauce parfumée.

Pour une marmite:

  • 500 g de pois chiches secs + 1 cuillère à café de bicarbonate de soude pour le trempage
  • 3 gousses d’ail
  • 1/2 à 1 cuillère à soupe de cumin
  • 1 cuillère à soupe d’harissa
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • citron
  • sel (environ 1 cuillère à soupe, à ajuster) et poivre
  • 1 bouquet de coriandre fraîche (kosbor)

Pour servir:

  • pain rassis
  • facultatif : thon à l’huile, oeuf, harissa, coriandre

Faire tremper 24 heures les pois chiches dans beaucoup d’eau, avec la cuillère de bicarbonate.  Les égoutter et les rincer.

Dans une marmite ou une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive avec l’ail et le cumin. Ajouter les pois chiches avec 3 litres d’eau. Ajouter le kosbor ciselé, l’harissa et le poivre (NE PAS SALER à ce stade * voir NB). Porter à ébullition puis laisser cuire plusieurs heures (au minimum 3 heures! ) à couvert. Ajouter le jus de citron. Saler.

Verser dans des bols, et servir, accompagné de pain. Vous pouvez arroser à nouveau de quelques gouttes d’huile d’olive, et verser dessus un oeuf cuit et/ou un peu de thon émietté. Les férus d’harissa pourront également en rajouter !

Bon appétit !!! 😀

PS: Pourquoi éviter de saler les pois chiches en début de cuisson ? Car, comme beaucoup de légumineuses, cela augmente la durée de cuisson, et l’eau ne rentrera pas bien dans le légume, le rendant alors plus dur… Ne salez donc que quelques minutes avant de couper le feu.

Variantes:

  • Recette traditionnelle: Cuire les pois chiches sans rien et ajouter la sauce (huile d’olive + ail + harissa + citron + épices) au dernier moment.
  • Epices: remplacer le cumin (kamoun) par du carvi (karouia)
  • utiliser un bocal de pois chiches déjà cuits. C’est moins bon mais efficace si on s’y prend au dernier moment. Il faudra mettre moins d’eau pour la cuisson (je l’ai déjà fait mais pas mesuré la quantité d’eau)
  • Peler les pois chiches pour améliorer leur « digestibilité »: un peu fastidieux, mais rigolo à faire faire aux enfants : il suffit de pincer légèrement chaque pois chiche et la petite peau s’en va toute seule !
  • Battre les oeufs et les verser dans la marmite chaude, laisser prendre un peu avant de servir.
  • Cuire les oeufs sur le plat ou mollets et les ajouter dans chaque bol.
  • Cuire à la cocotte-minute: réduire de moitié le temps de cuisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *