Limoncello maison

Spread the love

Ah ce petit verre de limoncello glacé… Après un bon repas italien… ou tout simplement méditerranéen…

Je ne l’avais jamais goûté maison ! Voilà qui est fait, et le verdict est sans appel … Une merveille…

Cette année, je suis allée passer quelques jours à Naples, et j’en ai profité pour rapporter des citrons. En effet, le limoncello authentique ne se fait pas avec n’importe quel citron !! 😎  On utilise deux variétés au choix, toutes les deux originaires du sud de l’Italie, en-dessous de Naples : les citrons d’Amalfi, les citrons de Sorrente (ceux utilisés ici).

A défaut, des citrons de Menton pourraient être une belle alternative.

Seconde difficulté, trouver de l’alcool fort alimentaire. On en trouve sans aucun problème dans tous les supermarchés italiens, ou aux différentes frontières (espagnole par exemple). A défaut, vous pouvez utiliser de l’alcool de fruits, à un degré moindre (40°), autorisé en France, mais le résultat sera différent… plus sucré, plus sirupeux (cf plus bas dans variantes). Certains utilisent de la vodka en compromis…

Une fois tous mes ingrédients en main, j’ai cherché des éléments sur la fabrication du limoncello, lu quelques recettes, souvent assez différentes les unes des autres, et dans leur taux de sucre/ eau/ citron, et dans la durée de macération dans les deux étapes ! (voir les variantes au bas de la recette). J’ai donc fait un peu à ma sauce… et nous avons apprécié le résultat !

La recette se réalise en deux étapes:

D’abord, le macération des zestes de citron dans l’alcool fort. Puis dans un second temps une seconde macération, moins longue, dans le sirop de sucre.

Pour presque 3 litres de limoncello :

  • 1 Litre d’alcool à 90°C
  • 7 citrons italiens de préférence, Sorrente, Amalfi (sinon Menton)
  • 1 Litre d’eau
  • 700 g de sucre

Première étape: Lavez et séchez vos citrons. Pelez-les en grosses lanières, SANS PRENDRE LE BLANC !!!!! (risque d’amertume)

PS: Pourquoi des grosses lanières et pas simplement des petits zestes ? Pour ne pas perdre les gouttes de la précieuse huile essentielle.

Mettez-les dans un très grand bocal (minimum 3 litres) qui ferme, et arrosez-les avec l’alcool. Fermez le bocal et laissez macérer dans l’obscurité pendant 3 semaines-1 mois.

Seconde étape: le sirop ! Mettez dans une casserole 1 litre d’eau et 700 g de sucre en poudre. Faites bouillir quelques secondes puis éteignez. Laissez refroidir complètement. Lorsque le sirop est bien froid, versez-le dans le bocal. Refermez et laissez à nouveau macérer (pour moi deux jours).

Dernière étape: Filtrez le limoncello à travers une passoire pour ôter les zestes de citron. Transvasez la liqueur obtenue dans des bouteilles à l’aide d’un entonnoir.

Conservez au congélateur et… servez glacé !!!! 😎

Comment utiliser le limoncello ?

Variantes:

  • Certaines recettes proposent de ne laisser macérer qu’entre 3 et 10 jours les zestes dans l’alcool, puis ne laissent le sirop de sucre qu’entre 24h et 10 jours.
  • Si vous utilisez de l’alcool de fruits, vendu en France en grande surface (40°), attention, il vous faudra utiliser moitié moins de sucre, et également une plus petite quantité d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *