Soupe provençale à la tomate et au basilic

De retour des Cévennes, tomates, ail rose frais, cébettes et basilic …

Lorsque vous voyez sur les étals du marché de belles tomates de saison, bien mûres, pensez aussi à en faire de la soupe !

Elle est souvent consommée crue et froide: en gaspacho. 

Je vous propose ici une recette de soupe cuite, à consommer chaude ou froide (la seconde ayant ma préférence…). N’utilisez pas de légumes de basse qualité, mais de vraies bonnes tomates, et vous obtiendrez un résultat très concentré, goûteux, un pur arôme de tomates, sans être trop acide.

Je suis partie d’une vieille recette provençale de soupe à la tomate et au basilic, en l’adaptant : j’ai doublé la quantité de tomates, ôté le poireau et les carottes, sucré un peu, et ajusté l’ensemble des éléments jusqu’à ce qu’elle soit à mon goût. Essayez-la, vous ne serez pas déçus !

FullSizeRender

Pour 4 personnes: 

  • 1kg de tomates
  • 2 oignons ou des cébettes
  • 2 petites gousses d’ail (ou 1 grosse)
  • 500 ml d’eau
  • 2 sucres
  • une vingtaine de feuilles de basilic frais

Hachez finement les oignons et l’ail et faites-les revenir dans de l’huile d’olive.

Ebouillantez les tomates afin d’en ôter la peau. Coupez-les en morceaux.

Ajoutez-les dans la marmite avec l’eau. Salez, poivrez.

Mettez à cuire environ 1/2 heure sans le couvercle à feu moyen. L’eau a besoin de s’évaporer un peu. Si toutefois elle s’était entièrement évaporée, il faudrait néanmoins en ajouter afin de la diluer à nouveau.

Après cuisson, ajoutez la majeure partie du basilic.

Mixez le tout.

Servir froid ou chaud, en parsemant du reste de basilic haché.

Divin et parfait par cette chaleur écrasante !!!! Bon appétit !  🙂

Variantes: 

  • Vous pouvez la servir telle quelle ou bien l’accompagner d’une quenelle de fromage blanc aux herbes (pourquoi pas « glacée » si vous avez une sorbetière), de ricotta ou fromage frais assaisonnés, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *