A propos de cuisine…

Spread the love

FullSizeRender 2

Elle est inépuisable… A la fois notre mémoire et notre avenir, elle nous projette dans le passé ou au bout du monde. Elle est éphémère et pourtant demeure.Nous l’attendons avec impatience, comme une mère qui nous rassure. Elle peut être aussi savoureuse, qu’elle soit composée de deux ou cent ingrédients, qu’elle soit préparée en quelques minutes ou en plusieurs jours. Improvisée au bord d’une route ou savamment mitonnée aux fourneaux d’un grand restaurant, elle satisfait tout autant notre corps et notre esprit.

J’ai grandi en voyant les miens cuisiner. Mon père m’apprit l’art de sublimer les restes, de toujours recevoir l’Autre comme un roi. Lorsque quelqu’un sonnait à la porte, je le voyais discrètement aller mettre l’eau à chauffer pour le thé à la menthe, pétrir efficacement une petite harcha que nous allions ensuite déguster encore tiède, recouverte de beurre et de miel, confortablement installés sur fauteuils, canapés, poufs ou tapis…

Je regardais mes parents confectionner les confitures, gâteaux , pains, faire mijoter des tajines, mes grands-mères cuisiner l’une de fameux plats en sauce ou des gaufres croustillantes, l’autre d’énormes couscous et des oranges d’écorces confites… Quant à mes grands-pères, l’un n’avait pas son pareil pour choisir la bouteille de vin incarnant l’accord parfait, l’autre pour aller pêcher le poisson frais que nous allions déguster sans attendre.

Chaque personne avait sa petite astuce, sa spécialité, le plat qu’il aimait faire.

Depuis toute petite ces histoires de nourriture me fascinent. Quoi de plus agréable que de goûter un plat, sentir les oignons qui crépitent, l’ail qui confit, le poivron qui grille, le miel chaud qui dégouline tout juste des petits gâteaux parfumés à la fleur d’oranger…

J’aime la cuisine…..

Haya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *