Pommes de terre de Noirmoutier sautées à la salicorne et fleur de sel

Spread the love

A partir du printemps et jusqu’au milieu de l’été, vous trouverez sur les marchés de petites pommes de terre nouvelles, originaires de l’île de Noirmoutier en Vendée.

Cueillie avant maturité, seulement 90  jours après sa plantation, la primeur de Noirmoutier a une saveur agréablement sucrée et une peau fine qui pèle légèrement. Vendue dès le lendemain de sa récolte, elle ne se conserve que quelques jours. Délicieuse sous toutes ses formes de cuisson: à la vapeur, en salade, au four, sautée,…

Je l’aime particulièrement sautée à la poêle ! Dans la recette d’aujourd’hui, j’ai ajouté de la salicorne fraîche. Egalement appelée « cornichon de mer » ou « haricot de mer« , la salicorne est une plante sauvage, ressemblant à une algue, qui pousse sur les bords de mer et dans les marais salants. Vous pouvez la trouver (sauvage ou à l’achat chez le poissonnier ) à partir du printemps . Elle est déjà très salée, vous mettrez donc moins de sel dans vos pommes de terre!

Mais si vous n’en avez pas, vous pouvez très bien intégrer d’autres saveurs. Elle est tout aussi délicieuse avec un bon beurre salé… 😀

Pour une grande poêle:

  • 800 g de pommes de terre de Noirmoutier (ou petites pommes de terre nouvelles, type grenaille)
  • 1 généreuse poignée de salicorne fraîche
  • environ 25 g de beurre demi-sel (sinon doux)
  • 4-5 cuillères à soupe d’huile neutre (tournesol ou autre)
  • de la fleur de sel, du poivre du moulin

Lavez vos pommes de terre en les brossant simplement sous l’eau froide, puis séchez-les soigneusement.

Dans une grande poêle, faites fondre le beurre avec l’huile, puis faites-y revenir vos pommes de terre à couvert pendant environ 25 minutes (tout dépend de la variété utilisée : vérifiez en plantant un couteau !). N’oubliez pas de remuer de temps en temps. A la fin de la cuisson, poivrez, parsemez d’un peu de fleur de sel, puis jetez-y vos salicornes. Ne les laissez cuire que deux ou trois minutes, et servez !

Bon appétit !! 😉

Variantes:

  • à la place de la salicorne, mettez une bonne cuillère de paillettes d’algues séchées
  • placez un gros brin de romarin et/ou de thym frais sur les pommes de terre pendant la cuisson; ajoutez une gousse d’ail frais en début de cuisson, ou si vous avez la chance d’en trouver, un peu d’ail des ours frais ciselé en fin de cuisson
  • remplacez le beurre par du beurre végétal, ou bien de l’huile d’olive pour des parfums tout à fait différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *