Spritz Bredele, biscuits sablés alsaciens

Spread the love

Les Spritz, ces jolis petits sablés au beurre en forme de zigzags, font partie des Bredele (biscuits de l’Avent) traditionnels en Alsace. J’ai toujours connu ces biscuits ! Leur préparation est rapide, mais leur façonnage nécessite un petit tour de main car la pâte est un peu compacte (il faut de la force en somme !!!). Ne trouvant pas la recette dans mon livre des gâteaux de l’Avent de Felder, je l’ai retrouvée grâce au blog  La Tambouille de Lolo , dont je remercie l’auteur  🙂

Vous n’êtes pas obligés de les passer dans le chocolat, vous pouvez varier les chocolats, vous pouvez parfumer la pâte à la vanille, … Ils se conservent très bien dans une boîte métallique.

Pour … spritz (oui je ne les ai pas comptés…  :mrgreen:  mais j’ai rempli 3 plaques à four avec):

  • 120 g de beurre mou
  • 120 g de sucre en poudre
  • 1 gros oeuf
  • 25 g de poudre d’amandes
  • 250 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de cannelle
  • facultatif: du chocolat noir (ou autre) pour tremper les biscuits après cuisson

Préchauffez le four à 180°C à chaleur tournante.

Mélangez le beurre mou avec le sucre et l’oeuf entier, avant d’ajouter le reste des ingrédients. Vous devez obtenir une pâte. Placez-la dans une poche à douille avec un embout cannelé (afin d’obtenir de jolis spritz). J’ai utilisé un appareil à churros ➡ , hyper pratique avec plein d’embouts disponibles, et plus simple pour sortir la pâte assez épaisse.

A titre d’information, pour cette dose de pâte, j’ai donc utilisé environ 3 plaques à four.

Formez des zigzags serrés avec 6 à 7 cm de pâte pour chaque spritz.

Cuisez-les environ 10 minutes (certains fours prendront davantage de temps).

Lorsqu’ils seront froids, trempez chaque moitié de biscuit dans du chocolat fondu, avant de les faire sécher une nuit entière sur une grille métallique, ou du papier sulfurisé (Attention, certains posés directement sur une assiette se sont cassés en voulant les décoller car le chocolat avait adhéré).

 

Rangez-les ensuite dans une boite en fer. Et … essayez d’en offrir quelques-uns avant que les enfants (ou vous) (ou les deux…) ne les dévorent ! :mrgreen:

Bon appétit !!! 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *