Beghrirs (crêpes marocaines aux mille trous)

Spread the love


Les beghrirs sont des crêpes orientales du Maghreb, réalisées au Maroc mais également en Algérie. Leur recette ainsi que leur réalisation sont un jeu d’enfant !!! Elles ont une particularité : elles produisent en surface des milliers de petits trous lors de la cuisson, c’est la raison pour laquelle on les nomme « crêpes à mille trous« .

On les déguste couvertes de beurre, de miel (et fleur d’oranger si on veut).

Très rapides à réaliser puisqu’elles ne cuisent que sur une seule face, elles sont d’une texture spongieuse, qui ne demande qu’à être recouverte de miel et de beurre fondu !!!

Il en existe plusieurs variantes, mais la base reste la même : eau, semoule, sel, levure de boulanger, levure chimique. Souvent, on y ajoute aussi de la farine, soit en part égale, soit en quantité moindre. Et plus rarement, un oeuf. J’aime cette version équilibrée dans laquelle la farine et la semoule sont équilibrées.

Cette recette vous donnera environ 13 ou 14 crêpes épaisses.

  • 200 g de semoule fine (de la semouline donc)
  • 200 g de farine (vous pouvez en mettre moins, et augmenter la quantité de semouline)
  • 1 c à soupe de levure de boulanger sèche (ou 1/4 de levure fraiche émiettée)
  • 1 c à café de levure chimique
  • 3/4 c à café de sel
  • 800 ml d’eau tiède (parfois un peu plus, jusqu’à 1 litre pour rallonger après un long repos de la pâte si elle a trop épaissi)

Dans un blender, mixez longuement tous les ingrédients ! Cette technique est ma préférée car de loin la plus simple et la plus rapide. Elle a également un autre avantage : la pâte est tellement mixée, qu’elle est d’une homogénéité parfaite, ce qui a permis à la semoule de bien se fondre dans le liquide.

Si vous n’avez pas de blender, utilisez un mixeur plongeant.

Et si vous n’avez aucune de ces machines, alors faites le dans un saladier: mettez les ingrédients secs, puis ajoutez la levure délayée dans un peu d’eau tiède, et enfin le reste d’eau. Le mélange obtenu doit être semblable à une pâte à crêpe.

Laissez reposer environ 1h30 dans un endroit tiède si possible, à couvert. Au fur et à mesure, la pâte à beghrir va gonfler sous l’action de la levure.

C’est à ce moment qu’elle est prête à vous offrir ses crêpes !

Il vous faudra peut-être la délayer à nouveau, en fonction du temps de repos. (Cela m’est arrivé de la laisser reposer la nuit au frigidaire et elle avait considérablement épaissi ! D’ailleurs, si elle sort du frigidaire, la laisser un peu revenir à température ambiante avant de faire les crêpes).

Faites chauffer une petite poêle anti-adhésive, un peu plus grosse qu’une poêle à blinis (si vous n’avez qu’une grosse poêle, versez une louche au milieu en forme de rond, en vous aidant du dos de la louche) .

Comment procéder: Ne graissez pas la poêle, en principe, la pâte n’attache jamais. Si vous avez peur, graissez-la une première fois. Versez une louche de préparation, pas trop remplie: la pâte va légèrement gonfler, et vous allez remarquer que quasiment immédiatement, sous l’effet de la chaleur, des petits trous apparaissent en surface. C’est bon signe ! Il faudra attendre que tous les petits trous se soient formés pour que la crêpe soit cuite.

Attention !!!! Elle ne cuit que d’un seul côté , il ne faut donc pas la retourner !

Attention !!! Ne jamais les empiler directement les unes sur les autres  car elles colleraient entre-elles. Les placer au fur et à mesure sur des assiettes, une grille ou un linge. Lorsqu’elles ont un peu refroidi, si je ne les utilise pas de suite, je les empile en laissant chaque fois un morceau de papier sulfurisé entre chaque crêpe. Une fois qu’elles ont refroidi, il est possible de les empiler.

La meilleure façon de les déguster est : tiède, recouverte d’un mélange de beurre fondu-miel-fleur d’oranger……

Mais on peut aussi y mettre du chocolat, de la confiture, …

Elles se réchauffent très bien le lendemain, à condition de les conserver bien hermétiquement au frigidaire. On peut ensuite les réchauffer à la poêle ou bien au micro-ondes!

PS: Il est également possible de les congeler.

 

 

 

 

 

 

 

Variantes, idées !!!

  • Une variante amusante à réaliser: des mini-chaussons. Faites cuire de la pâte dans une toute petite poêle à blinis, décoller le beghrir, et lorsqu’il est est encore bien chaud (sinon, cela ne fonctionnera pas!), fourrez-le avec la farce de votre choix (chocolat, confiture, voire une farce salée ), avant de replier immédiatement les deux bords sur eux-mêmes afin de former une demi lune. Appuyez bien: ils vont se souder instantanément. On peut les consommer tels quels, ou bien les plonger dans du miel, les faire gratiner s’ils sont salés, etc…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *