Carrés de polenta croustillants comme à Milan

Arc Milan

Imaginez le nord de l’Italie, la région des grands lacs, le Lac de Côme, le lac Majeur,…

Au pied du massif alpin s’étend la vaste plaine du Pô. C’est là que se trouve la somptueuse ville de Milan, capitale de la Lombardie…

Nous sommes à la fin du mois de décembre et vous vous êtes promenés toute une journée, aussi belle que glaciale, … jusqu’à la nuit tombée.. La piazza del Duomo, les musées, la Scala … Que de merveilles… et quel froid aussi !!! Envie de rentrer se réfugier bien au chaud dans une pasticceria boire un bon capuccino ou un épais chocolat chaud flanqué d’une généreuse part de panettone, ou bien si c’est plutôt l’heure du salé, de s’engouffrer dans une trattoria grignoter des petits carrés de polenta bien croustillants

 

le Duomo de Milan ….cathédrale Milan

La belle pasticceria Marchesi…

Histoire de la cafetière, Triennale di Milano, exposition Arts and Foods.

La Scala di Milano… quelques minutes avant l’opéra « Cinderella »…

ScalaJPG

La polenta (ou polente) est une fine semoule de maïs très consommée dans le nord de l’Italie, entre autre. On la retrouve également en Savoie, dans le pays niçois, mais aussi un peu plus à l’est comme en Roumanie (la fameuse mamaliga). Consommée depuis toujours sur le continent américain, elle arrive en Europe au XVIème siècle et devient alors la base de l’alimentation dans certaines régions. Sa façon d’être cuisinée varie selon les pays et les régions: ferme ou crémeuse, au beurre, au lait, au fromage, ou associée à de la viande, rissolée sous forme de galettes, voire en dessert. Elle a l’avantage de tenir solidement au ventre, et s’est donc rapidement ancrée dans l’alimentation populaire. Elle convient parfaitement au climat, parfois très rude, du nord de l’Italie.

La polenta vous offrira de multiples possibilités. Il vous faudra seulement avoir de bons muscles pour la remuer pendant toute sa cuisson, sous risque de la voir attacher pour de bon au fond de votre poêlon ! 🙂

Les proportions que je vous propose peuvent être divisées par deux, ceci dit je trouve pratique de pouvoir en conserver une partie au congélateur (il vous suffira alors de la laisser décongeler, avant de pouvoir la découper puis la poêler):

  • 1,5 litre d’eau
  • 2 c à café de sel fin
  • 400 g de polenta
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de poivre

Conseil : choisissez une marmite à fond épais (genre caquelon), afin que la chaleur soit diffusée de façon plus homogène.

Faites-y bouillir l’eau, salez-la, puis baissez le feu et versez-y en pluie la polenta, en remuant à l’aide d’un fouet pour bien la délayer. Continuez la cuisson en tournant régulièrement à l’aide d’une cuillère en bois cette-fois. La préparation va épaissir et se transformer en une sorte de purée. Surtout il ne faut pas cesser de tourner.

Au bout d’environ 25 minutes de cuisson, la polenta est prête. Stoppez le feu, incorporez 20 g de beurre et poivrez. Versez-la encore chaude dans un plat recouvert de film transparent. Du type de plat que vous choisirez dépend la forme que vous lui donnerez. Je choisis pour cette préparation un plat carré de 20 cm sur 20 cm.

Laissez-la refroidir plusieurs heures (une demi-journée au minimum : si possible, réalisez cette étape la veille). Lorsqu’elle est bien figée (la placer au réfrigérateur), vous pouvez la démouler et couper les formes que vous souhaitez: tranches, frites, ici carrés ou rectangles.

Chauffez une poêle antiadhésive, et jetez-y un morceau de beurre. Lorsqu’il commence à crépiter, faites-y revenir la polenta sur les deux faces, le temps qu’elle dore et devienne bien croustillante.

Vos petits carrés sont prêts! Mangez-les brûlants ! 🙂

Carrés de polenta 1

Carrés de polenta 2

Variantes:

  • Vous pouvez aussi ajouter du parmesan dans la polenta en fin de cuisson.
  • Ajoutez des herbes comme du thym ou du romarin ciselés.
  • Pour une version parve/sans lactose, omettez le beurre, et poêlez les morceaux de polenta à l’huile.
  • Découpez les formes que vous souhaitez: frites, rectangles, losanges, carrés voire des triangles.
  • Préparez différentes sauces pour y tremper les morceaux dorés: sauce au parmesan, sauce tomate,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *