Soupe aux kneidlers

Spread the love

Kneidels

Soupe la plus connue du monde ashkénaze, la soupe aux kneidlers, ou « matza balls soup », ce bouillon de volaille clair rempli de boulettes gonflées à la farine de pain azyme (matsa) est traditionnellement servi pendant Pessah (Pâques juive), principalement pendant le Seder (repas des deux premiers soirs de la fête).

Elle est aussi idéale pour chabbat ou les froides soirées d’hiver.

Elle est si délicieuse que l’on ne voudrait jamais que son assiette soit terminée. Mieux vaut en préparer une bonne quantité !

Sa version la plus simple ne comprend qu’un bouillon épuré , et des boulettes constituées de farine de matsa, huile ou graisse d’oie, œufs, sel et poivre.

On peut enrichir la recette en travaillant davantage le bouillon (poireau, carottes, céleri ,…) (celui-ci doit cependant rester clair ), ainsi que les boulettes (oignon, épices, herbes… ), voire en ajoutant dans le bouillon quelques morceaux de poulet effilochés… A chacun de trouver SA recette !

La mienne offrira une entrée à 6 personnes. Augmentez les quantités si vous voulez en faire un repas (ou si vous êtes gourmands 😉 )

Boulettes:

  • 4 oeufs
  • 40 g de graisse d’oie (ou huile si végétarien)
  • 170 g de farine de matsa (farine de pain azyme)
  • 1 oignon hâché finement
  • 1 c à café de sel
  • 1/2 c à café de poivre
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 ou 2 c à soupe de persil hâché
  • 150 ml d’eau froide
  • 150 ml d’eau bouillante

Bouillon:

  • 2 litres de bouillon de poulet (ou végétal), 1 morceau d’oignon, 1 carotte, 1 morceau de poireau… Ce que vous avez!
  • (prélever un peu de la graisse d’oie des boulettes pour enrichir le bouillon)
  • 2  branches de persil
  • sel, poivre, 1 pincée de gingembre

Mélanger les oeufs, le sel (bien saler), le poivre, les épices, la graisse, la farine de matsa et l’eau froide.

Ajouter l’eau bouillante, le persil puis bien mélanger.

Mettre au réfrigérateur pendant 1h minimum. Cette étape est indispensable. La farine va absorber les liquides et gonfler, ce qui vous assurera des boulettes légères !

Pendant ce temps, faire le bouillon. Il doit être bien parfumé et suffisamment salé et poivré. Le goûter pour réajuster.

Huiler ses mains et former des boulettes de la taille d’une énorme noix (elles vont gonfler), puis les déposer dans le bouillon chaud sur le feu.

Laisser cuire à petit feu et à couvert pendant environ 20 à 30 min. Les boulettes vont gonfler, remonter à la surface et se retourner seules.

Une fois que les kneidels sont cuites, vous avez deux possibilités: soit manger de suite, soit ôter les boulettes du bouillon et ne les remettre que quelques minutes au moment de servir (car sinon elles continueront de gonfler en s’imbibant du bouillon, et vous risquez de ne plus avoir du tout de liquide !)

Servir brûlant dans des assiettes creuses (environ 4 boulettes par assiette, recouvertes d’une ou deux louches de bouillon), saupoudré de persil ciselé, et éventuellement agrémenté de quelques gouttes d’huile de truffe ou de cèpes ☺️.

Vous allez vous régaler !!!

 

Variantes:

  • Possibilité de faire cette recette sans viande, en mettant de l’huile à la place de la graisse d’oie, et en réalisant un bouillon exclusivement végétal
  • Si vous ne trouvez pas de farine de matsa (disponible en épicerie cachère ou parfois au rayon cacher de certaines grandes surfaces), on peut aussi réduire en poudre des galettes de pain azyme. Ces dernières sont en général vendues à l’année en grande surface.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *