La caponade de Dany

Spread the love

Mon grand-père Dany aimait la cuisine et en particulier les épices. Il arrivait parfois qu’il se mette aux fourneaux. Ce n’était pas des choses compliquées, surtout des salades cuites.

Son rituel pour couper les légumes (dont la quantité était élevée, étant donné le nombre de personnes présentes à table le weekend ) était le suivant: il s’installait sur une chaise ou un tabouret, de façon assez décontractée et de préférence le dos « en plein soleil » lorsqu’il faisait beau et qu’on pouvait entendre les oiseaux chanter dans le jardin, avec une grosse marmite en aluminium « style couscoussier » posée par-terre, dans laquelle il taillait directement les légumes. Pendant ce temps, soit il regardait « Roland Garros » à la télévision, soit il discutait. Et c’était ce moment-là qui me plaisait… Ces moments de complicité et de transmission calme et discrète entre les grands-parents et leurs petits-enfants. J’ai eu la chance de connaître ces instants avec chacun d’eux.

Revenons à la fameuse caponade. Cette salade d’aubergines (revisitée et un peu fourre-tout), il n’y a que lui qui la faisait, et il en était très fier ! Elle trônait toujours dans la cuisine, conservée dans une petite terrine ou un vieux beurrier marocain bleu et vert, dont l’intérieur avait viré au jaune safran à force de mariner à l’intérieur (eh oui, car il mettait du curcumin dans sa recette !!).

Un après-midi d’été, alors que nous avions terminé le déjeuner et que nous nous étions régalés avec son plat, Dany me dit d’un air fier et malin, « elle est bonne hein ?« , puis il m’asséna: « ça s’appelle caponade ! Tiens ma fille, prends un papier et note! Note ! Comme ça un jour tu pourras la refaire!  »

Il me tendit un post-it, que j’ai toujours gardé…  Je devais avoir 16 ou 17 ans à l’époque. Il me dicta sa façon de faire et tout ce qu’il mettait dedans. C’était bien une « recette de Dany », garnie d’épices et d’herbes en tout genre !!! Aujourd’hui je la cuisine, et mes enfants la mangent. Elles nous rappellent son souvenir… Aussi je suis heureuse et émue de la rendre « publique « ! Vous allez vite réaliser qu’il s’agit d’une caponata sicilienne, sans les oignons et sans le céleri, mais assez « orientalisée » !!! ^_^

caponade-dany                                       « Elle est bonne hein? ça s’appelle caponade ! »

 

Il vous faudra :

  • 4 aubergines coupées avec la peau en lamelles puis en petits dés.(Pour ôter l’amertume de certaines aubergines, on peut au préalable saupoudrer les lamelles de gros sel, les laisser dégorger pendant 1h dans une passoire, puis les rincer et sécher dans un torchon, avant de les utiliser.)
  • de l’ail : « beaucoup, une tête, coupée en petits morceaux« .
  • 1 verre à thé et demi d’huile d’olive (= petit verre à thé marocain ) : j’essaie d’en mettre un peu moins 🙂

–> Laisser revenir doucement. Puis mettre une boite de tomates pelées écrasées (ou concassées, mais pas en coulis). Puis ajouter:

  • 1 verre de câpres égouttés
  • du sel
  • du poivre
  • deux branches de thym
  • 3 ou 4 feuilles de laurier
  • 2 feuilles de sauge
  • 1 c à café de gingembre
  • 1 c à café de muscade
  • 1 c à café rase de cumin
  • 1 c à café de curcumin
  • 1 bouquet de kosbor (=coriandre)

Laisser cuire ce mélange à couvert, à feu très doux, environ 30 à 45 min, jusqu’à ce que le mélange soit confit. Surveiller la cuisson: si cela attache, mélanger et verser un peu d’eau.

Placer au réfrigérateur. Et déguster bien frais, quasi glacé! Avec du bon pain…

Lorsqu’il en reste, on peut aussi la manger chaude, façon tchatchouka, en cassant des oeufs à l’intérieur !

caponade-dany-zoom

                        »  Tu mets beaucoup d’épices, toutes celles que tu trouves ! « 

 

Variantes:

…Eh bien celle-là… j’ai du mal à la transformer car elle ne serait plus vraiment la « caponade de Dany « ! Mais on peut bien sûr y ajouter des oignons, du céleri, ou tout autre ingrédient qui nous fait envie ! 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *