Potimarron rôti au miel et au ras-el-hanout

Le potimarron est l’un des membres de la famille des courges les plus faciles à travailler (lorsqu’on le cuisine chaud), puisqu’il nous épargne son épluchage… Eh oui… sa peau se mange… elle fond lorsqu’on la cuit !

Son arrière petit goût de châtaigne et sa chair ferme et crémeuse sont un vrai régal pour le palais, tandis que sa couleur orange chatoyante voire rouge brique éclate sous nos yeux.

Râpé cru, cuit en velouté, rôti au four, ou même dans un dessert, le potimarron est une merveille.

Si vous cherchez une entrée rapide, ou un accompagnement réjouissant, voilà une belle idée… Il vous suffit de le couper en tranches, de l’assaisonner et de le faire rôtir et caraméliser au four. Une demi-heure de cuisson plus tard, vous vous retrouverez avec des quartiers d’un orange intense, légèrement brunis sur les contours. La peau et la chair seront tendres et bien parfumées. Essayez, vous ne serez pas déçus.

Nous l’avons appréciée au retour d’une grande promenade en forêt sous la pluie d’un jour d’hiver.

fullsizerender-2

potimarron-1

  • 1 potimarron
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 c à soupe de miel
  • 2 c à soupe d’huile d’olive
  • 1 c à soupe de jus de citron
  • 1 à café de ras-el-hanout
  • du sel et du poivre

Pour servir:

  • 50 g noisettes grillées
  • ciboulette
  1. Couper le potimarron en deux dans le sens de la hauteur. Surtout ne pas l’éplucher ! Ôter les graines à l’aide d’une cuillère, puis couper des longs quartiers, toujours dans le sens de la longueur, un peu comme un melon.
  2. Emincer l’oignon.
  3. Dans un saladier, placer la marinade: le miel (le tiédir légèrement s’il est trop épais), l’huile d’olive, le jus de citron, le ras-el-hanout, bien saler et poivrer. Ajouter l’oignon et le potimarron et bien mélanger (avec les mains) afin d’enduire chaque morceau.
  4. Répartir le tout sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé (ou dans un plat assez large). Puis cuire environ 30 minutes à 180°C.
  5. Pendant ce temps, torréfier les noisettes à la poêle, puis les concasser légèrement.
  6. Servir chaud, saupoudré de noisettes grillées et de ciboulette fraiche.

potimarron-2

Variantes:

  • Mettez plus de miel si vous souhaitez davantage de caramélisation (n’oubliez pas de rééquilibrer le sel)
  • Changer de saveurs: pourquoi pas une cuillère de bon curry par exemple ? Associés au potimarron, le thym et le romarin sont également très savoureux.
  • Omettre les noisettes, ou les remplacer par d’autres fruits secs grillés (amandes, sésame,…)
  • Supprimer la ciboulette ou la remplacer par une autre herbe fraîche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *