Salade grecque (horiatiki salata)

Spread the love

Île de Milos, dans les Cyclades….. On s’installe ici  pour la manger, avec un petit verre d’ouzo ? 

 

… ou derrière la maison sous le parfum du figuier ?

 

La salade grecque ou Horiatiki salata, la « salade paysanne »…………..

Toute une histoire… de bons ingrédients!!!

Présente sur quasiment toutes les tables de Grèce, que ce soit sur le continent ou dans les îles, elle est toujours servie. Soit en entrée, soit en plat principal, soit parmi les différents mezedes, les différentes petites entrées servies en début de repas, en Grèce mais aussi dans l’ensemble des pays méditerranéens (et aussi un peu plus loin!), pays dans lequels ils prennent des noms différents … kémias, mezzes,… Et en Grèce, les proportions sont rarement « petites » ! ^_^

Pour revenir à la salade grecque, celle qu’on peut retrouver sur place n’a parfois peu de rapport avec celle que l’on sert ailleurs. La qualité douteuse des produits malheureusement trop souvent utilisés ne peut rivaliser avec la qualité des produits grecs et de saison ! Elle est fréquemment servie un peu de la même façon, et comporte bien souvent des câpres. Elle est accompagnée de pain (l’orge est souvent utilisée) pour le tremper à la fin dans la sauce parfumée.

Dans cette salade, la feta, fromage grec au lait de brebis, est la plupart du temps servie entière, donc sous forme rectangulaire, mais fine. Vous pouvez donc comme moi couper en deux votre rectangle dans le sens de l’épaisseur, à l’aide d’un long couteau 😉

Enfin, j’ai remarqué que l’origan était un élément constant de la cuisine grecque. A l’instar du persil ou de l’aneth utilisés frais, l’origan est la plupart du temps ajouté séché. C’est sous cette forme qu’il rentre dans la composition de la salade grecque.

Cette recette est la plus « traditionnelle », dans le sens où c’est celle que l’on peut manger partout. Il y a bien entendu des variations possibles qui portent alors souvent un autre nom, en fonction de l’endroit, des spécialités … par exemple l’utilisation à Santorin des petites « tomates de Santorin » (l’absolu délice…), de tomates cerises, du fromage de brebis de tel village, de croûtons d’orge, de l’ajout de criste-marine, de persil plat, ….

Passons maintenant à la recette!!

Pour un petit saladier:

  • 5 tomates de taille moyenne (de saison et bien mûres ! )
  • 1/2 concombre
  • 1/4 à 1/2 poivron (vert pour la couleur)
  • des rondelles d’oignon rouge
  • quelques câpres
  • des olives grecques (idéalement de Kalamata)
  • de la feta (vous pouvez couper en deux votre plaque de feta dans le sens de l’épaisseur)

Sauce:

  • environ 4 cuillères à soupe de bonne huile d’olive..  grecque 😉
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin (sinon du jus de citron) (ajustez les quantités si vous aimez moins vinaigré)
  • de l’origan séché
  • sel, éventuellement du poivre

Coupez les tomates en plusieurs quartiers, puis les quartiers en deux s’ils sont trop gros. Epluchez le concombre, et coupez-le en rondelles (vous pouvez aussi couper les rondelles en deux, voire ôter les grains si vous n’aimez pas ). Coupez le poivron vert en grandes lamelles fines, ainsi que l’oignon rouge. Placez le tout dans un saladier ou assiette creuse, avec les olives, quelques brins de persil plat, quelques câpres.

Dans un bol, fouettez ensemble le vinaigre ou le citron avec l’huile d’olive, l’origan séché, le sel et le poivre. Versez la sauce (gardez une partie pour le final) et mélangez.

Déposez sur le dessus votre feta. Dans la « salade grecque », la feta est la plupart du temps servie entière ( jamais sous la forme de cubes! ), donc sous forme rectangulaire, mais fine. Vous pouvez donc comme moi couper en deux votre rectangle dans le sens de l’épaisseur, à l’aide d’un long couteau 😉

Arrosez du reste de vinaigrette à l’origan, ainsi que quelques câpres. Placez au frais si vous ne la dégustez pas de suite !

Bon appétit !!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *