Makrouts à l’orange et aux dattes

Spread the love

Makrout, makroud, mekroud, maqruz…. Ce petit gâteau de semoule farci et frit est de toutes les fêtes ! Nous avons toujours une bonne occasion de le préparer (et de le manger donc!)! Pâtisserie orientale par excellence, le makrout efface les frontières internationales et inter-religieuses (si si ) pour nous réunir.

Pour retrouver l’origine de ce gâteau, il faut remonter bien loin… Laissez vous transporter au temps du monde arabe médiéval…

Une recette de maqruz (nous proposant au choix une farce aux amandes, ou une aux dattes) est décrite au XIII ème siècle par l’écrivain andalou Ibn Razin al Tujibi, originaire de Murcie. La recette ne les enrobe pas de miel à la fin. Elle préconise de les saupoudrer de sucre et « les consommer si D.ieu le veut« .

Le maqrout a donc une longue histoire, traversant de nombreux pays, adapté par différentes cultures. Aujourd’hui, on le retrouve dans les pays du Maghreb, Maroc, Algérie, Tunisie, que l’on soit musulman, juif, ou chrétien, mais aussi parfois au Moyen-Orient. Tout le monde a sa recette de makrout. Il peut être frit ou cuit au four, farci de dattes ou d’autres choses, en forme de rouleau, de losange, de pomme de pin, fait de semoule fine ou de semoule moyenne,… Bref, vous l’aurez compris, le makrout est une star indémodable !!

makrouts-a-lorange-1Aujourd’hui, après la recette des mini makrouts aux dattes et au citron, je vous propose une recette classique de makrout , farci aux dattes, à l’orange et à la cannelle. Vous aurez besoin essentiellement de deux ingrédients : de la semoule très fine (je précise à nouveau que la semoule utilisée dans les pâtisseries orientales est en général cette « semouline » de blé, qu’il ne faut pas confondre avec la semoule utilisée pour le couscous !) (certains utilisent également de la semoule, mais moyenne… Il existe différentes tailles.) , et des dattes (entières ou sous forme de pâte). Les parfums utilisés seront selon le goût de chacun. J’aime utiliser du zeste d’orange, de la cannelle et de la fleur d’oranger.

Pour une trentaine de makrouts de taille normale:

Pâte:

  • 400 g de semoule fine
  • 100 ml d’huile végétale neutre (tournesol par exemple)
  • 1 bonne pincée de sel
  • environ 200 ml d’eau tiède (tiède mais pas brûlante), à ajuster

PS: on peut mettre 1 ou 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger dans la part d’eau tiède.

Farce:

  • 250 g de dattes (pesées dénoyautées) ou pâte de dattes non sucrée
  • 2 zestes d’orange
  • de la cannelle, au goût

 

Etape 1: Dans un saladier, mélanger la semoule avec le sel, puis verser l’huile et bien mélanger avec les doigts, avant de verser l’eau tiède, tout en malaxant. La pâte obtenue doit être ramassée, un peu élastique. Couvrir le saladier et laisser reposer à température ambiante une demi-heure au moins. Cela va aider la semoule à bien s’imbiber.

Etape 2: Pendant ce temps, préparer les ingrédients de la farce. Si vous utilisez des dattes entières, il faudra les passer quelques minutes à la vapeur ou au micro-onde afin de les ramollir pour les hacher. Si vous utilisez de la pâte de datte, vous n’avez simplement qu’à la ramollir quelques secondes au micro-ondes avec quelques cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger. Une fois votre pâte de dattes bien malaxée, ajoutez-y vos parfums: les zestes d’orange et quelques pincées de cannelle.

Etape 3: Reprendre votre pâte de semoule, et la rouler à la main sous forme d’un long boudin (voir façonnage ici). Aplatir ce boudin de manière à former un rectangle avec une toute petite largeur, placer un très fin boudin de farce au milieu de la pâte, puis refermer tout autour, en scellant bien avec les doigts, de façon à ce qu’on ne voit presque plus la charnière..

Si vous avez un découpoir à makrouts, c’est à ce moment qu’il vous faut le presser légèrement sur le boudin pour le décorer. Vous n’aurez plus qu’à découper sur les traits.

Si vous n’en avez pas, il suffit de couper des losanges en biais, et éventuellement de les décorer à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Laisser sécher ces petits gâteaux au moins 1h sur le plan de travail ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé: cela va aider la pâte à sécher un peu, mieux adhérer aux dattes, et moins se déliter dans la friture.

Etape 4: Faire chauffer l’huile de friture, et y frire vos makrouts de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Les sortir avec un écumoire et les placer sur un papier absorbant.

En même temps que vous les faites frire, faire tiédir du miel avec quelques cuillères de fleur d’oranger. Et y plonger les makrouts au moins une dizaine de minutes afin que le miel puisse bien pénétrer à l’intérieur.

Les égoutter à nouveau et les laisser refroidir avant de les goûter, quoique… ils sont divins tièdes aussi ….

Bon appétit !!!

NB: Ces makrouts se conservent très bien dans une boite en fer ou hermétique. Le temps les rendra simplement un peu plus durs (en général, ils sont mangés avant ce stade).

On peut aussi les congeler avant l’étape du sirop. Il suffira de bien les laisser décongeler avant de les tremper. Dans ce cas particulier, encore une fois, ne pas hésiter à les laisser vraiment longtemps dans le sirop afin que le miel les imprègne.

makrouts-a-lorange-zoom

Variantes:

  • Vous pouvez remplacer les dattes par d’autres fruits secs comme les figues sèches par exemple.
  • L’orange est facultative (mais j’adore). Vous pouvez aussi la remplacer par du citron.
  • Le makrout peut être parfumé à l’anis. Vous pouvez aussi piler des clous de girofle dans la farce
  • Des variantes sans farce existent aussi ! Il vous faut alors épicer la semoule directement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *