Petites crèmes de montagne infusées au sapin frais et au miel

IMG_8648Quelques jours de vacances en Haute-Savoie, région sublime. Air frais et pur. Silence. Neige, soleil et … sapins à perte de vue… 

FullSizeRender

IMG_8693

Ils m’ont tendu leurs branches. Alors je n’ai pas résisté à leur en prélever quelques-unes avec une idée derrière la tête. Bien sûr ils n’étaient pas encore en bourgeons, lesquels sont les plus parfumés. Mais leurs aiguilles ont révélé plus de parfums que je ne l’aurais imaginé. Le résultat est subtil, certes bien moins fort que si j’avais employé des huiles essentielles ou les fameux bourgeons. Mais j’aime cette authenticité, et le mariage du sapin avec le miel de montagne est doux et savoureux. IMG_8688

Une fois à la maison, j’ai donc eu envie de les mettre dans un dessert, une crème dessert plus précisément (pour changer des yaourts !).  Je me suis inspirée d’une formidable recette de base de « petite crème » trouvée sur le blog Papilles et Pupilles, recette tirée du livre La petite crèmerie, d’Eva Harlé. J’ai remplacé le sucre par du miel, et mesuré la maïzena.

Pour 4 petits ramequins:

  • 50 cl de lait entier
  • 20 g de maïzena
  • 1 oeuf
  • 30 g de miel (choisissez un miel ambré et très aromatique)
  • 1 belle branche de sapin bien nettoyée (il en faut plusieurs morceaux afin d’obtenir un parfum suffisamment affirmé) (Si vous n’avez pas de sapin frais, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle de sapin, mais avec parcimonie )

Faire bouillir le lait une minute avec le sapin. Laisser infuser jusqu’à refroidissement (je l’ai fait la veille et laissé la nuit couvert au frais).

FullSizeRender 2

Filtrer le lait afin d’ôter les aiguilles.

Diviser le lait en deux: en laisser la moitié dans la casserole et le faire chauffer avec le miel.

Mélanger l’autre moitié dans un saladier (le lait doit être froid) avec la maïzena, puis l’oeuf.

Verser doucement le lait bouillant dans le saladier tout en fouettant, puis reverser dans la casserole, et cuire sur feu doux en mélangeant sans cesse, jusqu’à épaississement (un peu comme pour une crème pâtissière).

Répartir la crème dans des ramequins, filmer (possibilité de filmer au contact pour éviter la formation d’une peau en surface) puis mettre au frais.

 

FullSizeRender 2FullSizeRender 3FullSizeRender 4

Variantes:

  • remplacer le sapin frais par de l’huile essentielle de sapin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *