Harira marocaine (avec ou sans viande)

Spread the love

Soupe du Ramadan par excellence, la Harira est un plat fantastique. Veloutée, rassasiante, ses dés de viande (ou pas) fondante, ses légumes secs, ses vermicelles, ses herbes et ses épices exhalent tout leur parfum pour notre plus grand bonheur! Lorsqu’on prépare la harira, la maison entière embaume … Elle n’a que des avantages: facile à faire, possible de la réaliser à l’avance (elle est encore meilleure le lendemain), équilibrée et nourrissante… Et pour les froides soirées d’hiver, elle est parfaite !

Harira 1

La harira est traditionnellement cuisinée avec de la viande, mais j’adore la version aux légumes seuls. Elle est tellement riche et parfumée qu’on en oublie qu’elle est végétarienne! Souvent je casse des oeufs dans la soupe brûlante quelques minutes avant de servir. Avec du pain chaud. A mourir en fait…

Les légumes secs qu’on utilise dans cette recette ne sont pas figés, on peut bien entendu les varier, en fonction  de nos envies ou plus simplement de ce qu’on a dans nos placards! Je garde toujours à la maison des pois chiches (obligé), et des lentilles, mais on peut aussi ajouter des fèves sèches par exemple, c’est délicieux aussi. On peut aussi ajouter du riz, à la place ou en plus des vermicelles.

Je fais toujours la soupe à l’oeil mais je vous donne en gros la recette:

  • (de la viande, agneau par ex : coupée en petits morceaux)
  • des tomates : 3 (enlever la peau et les pépins) (ou si hors saison une boite de tomates pelées ou pulpe de tomates )
  • 1 boîte concentré de tomate
  • des pois chiches : environ 200-300 g trempés la veille (possible d’utiliser les pois chiches en boîte..)
  • des lentilles 200 g
  • 2 oignons hachés
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 2  branches de céleri coupées en dés
  • 1 c de cumin
  • 1 c de paprika
  • 1 c de gingembre
  • 1 peu de curcumin
  • (facultatif: ras-el-hanout, cannelle)
  • safran (dilué dans un peu d’eau)
  • piment (selon les goûts)
  • 1 bouquet de coriandre haché
  • huile d’olive
  • une bonne dose de sel
  • une bonne dose de poivre noir
  • 100 g de petits vermicelles (ou des petits plombs c’est bien aussi)

Pour la tadouira (mélange qui sert à épaissir la harira en fin de cuisson)

  • 100g de farine
  • 1 grand verre d’eau
  • 1 jus de citron

Dans une grande marmite, faire revenir l’oignon (et l’ail si vous aimez) dans l’huile d’olive avec un peu de sel, les épices (sauf le safran), les tomates et les dés de viande.

Au bout de quelques minutes, ajouter de l’eau, environ 4 litres… tout dépend de la quantité de légumes secs qu’on y met (ils absorbent l’eau de façon très importante!). Puis y verser le safran dilué, les légumes secs et le kozbor (coriandre).

Laisser cuire à couvert environ 1h30 (temps réduit si vous utilisez une cocotte minute ).

En fin de cuisson, bien délayer la farine dans de l’eau (attention aux grumeaux !!!), puis l’ajouter à la soupe chaude en remuant, toujours sur le feu. Au fur et à mesure, le liquide va épaissir, gonfler. Verser les pâtes, laisser encore 15 min de cuisson. Et enfin le jus de citron.

ATTENTION ! Remuer souvent car le mélange à la farine accroche parfois un peu le fond du récipient.

Servir parsemé de coriandre…

Harira 2

 

N.B: Si elle vous semble trop épaisse, ne pas hésiter à rajouter de l’eau et réajuster l’assaisonnement. Ce sera tout aussi bon! Notez que la plupart du temps elle épaissit une fois mise au réfrigérateur, ce qui nécessite de la diluer à nouveau lorsqu’on la réchauffe… Mais ce temps de « marinade » supplémentaire lui offre un parfum encore plus soutenu… <3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *