Dôme de riz d’inspiration iranienne aux pistaches, écorces d’orange et aneth

Spread the love

FullSizeRender 2

Le riz est un aliment magique et diététique, qui se prête à des milliers de recettes. Celle-ci est une version « irano-irakienne », un riz parfumé et aéré aux herbes fraîches, aux écorces d’oranges adoucies et aux pistaches bien vertes. Un régal tant pour les yeux que pour le corps, consommé comme tel, ou en accompagnement, ou encore rafraichi d’une sauce au yaourt par exemple. Mais il est déjà délicieux sans rien d’autre à côté !

Pour un beau plateau de riz, il vous faudra:

  • 300 g de riz basmati
  • 100 g de pistaches
  • une poignée d’écorces d’oranges séchées (produit iranien acheté rue des entrepreneurs à Paris) Si vous n’en avez pas, utilisez des zestes fraichement taillés.
  • une pincée de pistils de safran
  • 3 ou 4 capsules de cardamome
  • une gousse d’ail écrasée
  • 1 c à café de sel
  • du poivre
  • du beurre ou de l’huile
  • herbes fraiches: aneth et ciboulette
  • de l’eau bouillante

Rincer plusieurs fois le riz à l’eau claire, puis le tremper au moins 30 min dans l’eau froide. Egoutter.

Faire griller légèrement 100 g de pistaches.

Faire « blanchir » deux à trois fois une poignée d’écorces d’oranges . Jeter l’eau.

Mettre une demi-cuillère de pistils de safran dans 2 ou 3 c soupe d’eau bouillante. Laisser infuser.

Faire chauffer du beurre ou de l’huile dans une marmite puis y mettre les graines de 3 ou 4 capsules de cardamome, un peu d’ail , puis verser le riz. Saler d’une bonne cuillère à café de sel. Remuer pour bien enrober chaque grain de riz.

Verser 65 cl d’eau bouillante. Ajouter aussi l’eau safranée et les écorces d’orange réhydratées. Mélanger. Bien couvrir, et laisser cuire à feu très doux pendant 15 min sans ouvrir la marmite. Une fois le temps écoulé, éteindre le feu, et recouvrir la marmite fermée d’un torchon. Laisser tranquillement le riz poursuivre son « gonflement ».

Au bout d’une demi-heure environ, ouvrir, égrainer un peu le riz, disposer quelques noix de beurre et ajouter des herbes très finement ciselées: aneth et ciboulette, ainsi que les pistaches. Bien saler et poivrer si besoin.

Ce riz est merveilleux, aérien et délicatement parfumé.

Le servir en dôme, comme un couscous, généreusement saupoudré d’herbes et de pistaches.

Riz zoom

PS: Si jamais par malheur votre riz n’était encore pas tout à fait cuit (cela m’est arrivée avec un type de riz), il est possible de rajouter un peu d’eau chaude, de mélanger puis de couvrir de suite. Il continuera à gonfler.

Répondre à Karine Debelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *