Soufganiot, beignets israéliens de Hannouka

Spread the love

hanoukia-et-beignets

Des beignets! Des beignets ! La recette que je vous propose aujourd’hui est celle des soufganiot (sufganyot/ sufganiyot, …). Probablement dérivés des ponchki, beignets ronds polonais, ils sont traditionnellement réalisés lors de Hannouka, la fête juive des Lumières, qui dure 8 jours. Chaque soir, à la tombée de la nuit, une bougie supplémentaire est allumée sur la hanoukia (chandelier utilisé lors de la fête de Hanouka), moment pendant lequel on déguste des mets « frits ». Pourquoi de la nourriture frite à l’huile? Pour commémorer le « miracle » de la fiole d’huile qui brûla pendant huit jours dans le Temple de Jérusalem, alors dévasté par les Grecs.

Ces mets frits peuvent être des beignets bien sûr, mais également d’autres plats, comme des latkes, sortes de petites galettes de pommes de terre râpées, qu’on accompagne souvent de crème fraîche et de compote de pomme.

Les sufganiyot (au singulier: une soufganiya) sont donc le noms de ces beignets en Israël. Ils ressemblent aux beignets ronds fourrés que l’on peut trouver dans nos boulangeries. Leur nom, tiré de l’hébreu, signifie « éponge »…. Ne repartez pas horrifiés pour autant, ils n’épongent pas autant d’huile que ça, surtout s’ils sont cuits dans une huile à bonne température! 🙂

D’ailleurs, il est intéressant de faire un rapprochement étymologique avec le mot arabe « sfendj » (mes beignets d’enfance préférés)!!!!

En avant pour la recette !

Pour 25 à 30 beignets de 5 à 6 cm de diamètre :

  • 500 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 c à soupe de levure sèche ou 20 g de levure fraîche
  • 1 c à café de sel
  • 50 g de sucre (dont 1 sachet de sucre vanillé)
  • 40 g de beurre (* ou margarine) ramolli
  • 125 ml de lait (* ou lait de soja)
  • parfum supplémentaire: gousse de vanille, zeste de citron, d’orange, rhum,…
  • Enrobage: sucre glace (éventuellement vanillé)
  • Fourrage (pas obligé ): chocolat, confiture, crème pâtissière,…
  1. Dans un saladier ou un robot, fouetter le sucre et les oeufs entiers jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le sel, le parfum, la levure sèche (si vous utilisez de la levure fraîche, mélangez-la au préalable dans un peu de lait), la farine, puis en dernier le beurre.

Pétrir de longues minutes à la main ou ou robot . Couvrir et laisser reposer 1h30 dans un endroit tiède si possible (près d’un radiateur ou dans le four allumé au minimum, 40°C).

Pendant ce temps, préparez deux plaques à four recouvertes de papier sulfurisé.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler doucement la pâte sur 1,5 cm d’épaisseur menviron. (Attention !! pas trop fins, sinon les beignets seront plats!!!)

Découper des cercles à l’emporte-pièce (j’ai utilisé un cercle de 5 cm), ou à l’aide d’un verre, et les poser au fur et à mesure sur les plaques. Vous obtiendrez environ une trentaine de beignets.

2) Laisser lever une seconde fois pendant environ 1h-1h30. Ils doivent doubler de volume.

 

 

 

 

3) Faire chauffer un bain d’huile, et les frire des deux côtés à température moyenne.

 

 

 

 

4) Les enrober de sucre glace, puis, si vous le désirez, vous pouvez les fourrer selon vos goûts (à l’aide d’une poche à douille ou d’une seringue à pâtisserie) : Nutella, pâte à tartiner maison, crème pâtissière, confiture de fraise, de framboise, …)

NB: Il est tout à fait possible de réaliser la pâte la veille: vous pouvez la placer au réfrigérateur (couverte) après la première levée. Il faudra simplement la laisser revenir à température ambiante avant de l’étaler et la découper.

 

fullsizerender-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fullsizerender-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Variantes:

  • * Si vous désirez des beignets sans lactose, vous pouvez remplacer le beurre et le lait par des produits végétariens: le résultat est également très bon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *