Tarte allemande aux prunes

Spread the love

Prunes ouvertes

Vive les prunes ! Les prunes rouges, les prunes jaunes, les quetsches… Souvenirs d’enfance… Dans le charmant jardin qu’avaient mes grands-parents dans l’est de la France vivaient paisiblement deux ou trois pruniers, qui nous offraient chaque fin d’été leurs quetsches en quantité abondante.

Une partie tombait dans l’herbe, ce qui faisait couler leur jus doré et faisait ainsi le régal des guêpes qui rentraient entièrement à l’intérieur. Nous avions par conséquent ordre de ne jamais toucher aux fruits dégringolés de l’arbre et d’éviter le périmètre ! Quelques intrépides s’armaient d’un bâton et s’amusaient à les bousculer pour embêter les insectes jaunes et noirs à taille fine.

Cette variété de prunes violet foncé (Prune de Damas) est de forme oblongue, d’une saveur prononcée. J’aimais frotter les fruits afin d’en ôter la pruine ( fine pellicule blanche et poudreuse servant naturellement de protection au fruit) et retrouver ainsi cette fabuleuse couleur violet glacé…

Point de quetsches à l’horizon pour le moment à Montpellier, mais de belles grosses prunes violettes en attendant…

Je vous propose, après en avoir croqué quelques-unes, de les cuire sous forme d’une tarte délicieuse et facile à réaliser ! La pâte est ultra rapide, s’étale avec les doigts, et il suffit de poser les fruits dessus. Nul besoin d’un nappage quelconque ! En effet, en cuisant, les fruits vont un peu s’enfoncer dans la pâte et leur jus va remonter, ce qui crée un savoureux mélange. Il s’agit d’une recette allemande que j’ai trouvée dans le livre Cuisine juive de Claudia Roden. Je l’ai déjà réalisée plusieurs fois, au beurre ou sans beurre. Elle est vraiment bonne dans les deux versions.  Mieux vaut utiliser pour cette tarte des fruits assez doux. Et choisissez-les bien tendres. Sinon, augmentez seulement la quantité de sucre.

Pour un moule à tarte rond de 25 cm de diamètre:

  • 170 g de farine
  • 1/2 c à café de levure chimique
  • 120 g de sucre en poudre (60 g dans la pâte et 60 g pour saupoudrer avant la cuisson) (on peut mettre une partie en sucre vanillé)
  • 70 g de beurre doux ou de margarine
  • 1 petit oeuf
  • 1 à 2 cuillère(s) à soupe de cognac ou d’eau-de-vie (facultatif mais merveilleux !!)
  • 750 g de prunes dénoyautées et coupées en deux
  • du sucre en poudre pour servir

Tarte aux prunes entière

Mélangez la moitié du sucre (60 g) avec la farine et la levure. Ajouter le beurre (ou la margarine) coupé en morceaux, et malaxer pour bien en imprégner le mélange. Verser alors l’oeuf, l’alcool, et travailler à la main. Si elle est trop collante, ajouter un peu de farine.

Il est possible de le faire au robot, mais brièvement. L a pâte se forme très rapidement. Nul besoin de laisser reposer, votre pâte est prête !! Il suffit maintenant de la répartir avec les doigts (je rappelle qu’elle ne s’étale pas au rouleau!) dans un moule à tarte beurré . J’ai utilisé un moule en verre de 25 cm de diamètre.

Disposer les prunes de façon bien serrée, côté coupé vers le haut. Saupoudrer de sucre (ajouter un ou deux sachets de sucre vanillé peut être très agréable).

Cuire environ 50 min au four à 190°C. Comme toujours, la cuisson est à adapter selon les fours, et les fruits utilisés.

Servir à température ambiante, saupoudrée de sucre à votre convenance, selon que vous appréciez ou non l’acidité du fruit.

L’accompagner d’une généreuse cuillère à soupe de crème épaisse la rend doublement plus exquise …!!!

Bon appétit !!!!

 

Tarte aux prunes crème

 

Variantes:

  • On peut utiliser d’autres types de prunes, voire des abricots (ajuster le sucre)
  • On peut parfumer la pâte davantage (vanille, cannelle,… ) Mais la tarte « nature » se suffit déjà à elle-même, si vous avez de bons fruits bien parfumés ! 🙂
  • Claudia Roden dit que cette tarte est traditionnellement cuite sur de grandes plaques à four et découpée en carrés. Pratique si vous avez une réception ou un buffet à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *