Zelliges aux cacahuètes et sésame grillés

Spread the love

J’aime beaucoup ces gâteaux qu’on trouve souvent au Maroc, couramment en forme de losanges. L’un de leur nom est « zellige », en référence aux carreaux de faïence colorés, disposés de façon géométriques, ornant souvent les sols et les murs marocains, les fontaines, les tables aussi parfois. Héritage des cultures berbères et hispano-mauresques, ces jolis carreaux ont même inspiré de savoureux petits gâteaux dont je vais vous parler.

Il s’agit d’une pâtisserie sans véritable cuisson, si ce n’est le « grill » des cacahuètes et la fonte du chocolat. Les fruits secs (ici des cacahuètes et du sésame) sont donc grillés, puis mixés grossièrement avant d’être mélangés à du miel, et parfumés à la cannelle et la fleur d’oranger. Cette pâte est ensuite étalée et tassée dans un grand plat, et recouverte de chocolat fondu. Une sorte de Snickers oriental !!!

Zelliges grande photo

Il en existe de nombreuses recettes. Certains utilisent pour ce gâteau une farce aux amandes, sucre et beurre. Celle à la cacahuète est réellement délicieuse, en plus d’être assez économique. Pour la transformer en pâte, plusieurs solutions : soit lui adjoindre du miel, soit du lait concentré sucré et caramélisé. Vous pouvez également lui adjoindre des graines de sésame, et aussi lui offrir quelques touches de parfums (cannelle, fleur d’oranger).

Pour un cadre ou un plat rectangulaire de 35 cm sur 24 cm (on peut aussi tasser la pâte sur une plaque à four et essayer d’obtenir une forme correcte):

  • 600-650 g de cacahuètes non salées et sans la peau
  • 60 g de graines de sésame (facultatif)
  • 200 g à 250 g de miel tiédi (ne pas tout mettre d’un coup, peut-être en faudra -t-il moins)
  • 1 grosse cuillère à soupe de cannelle
  • 4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 400 g de chocolat noir (200 g pour le dessous, 200 g pour le dessus)
  • 100 g de chocolat blanc pour les dessins
  1. Faire griller les cacahuètes: les disposer sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé, et les laisser griller à 200°C, en surveillant bien et en les remuant de temps en temps. Les sortir et les laisser refroidir. Disposer à leur tour les graines de sésame, et les laisser dorer seulement quelques minutes (elles sont parfois vendues déjà grillées, ce qui permet de passer cette étape).
  2. Mixer grossièrement, ajouter les parfums puis le miel jusqu’à obtenir une boule, pas forcément ultra compacte (elle durcira un peu en refroidissant), mais elle doit tout de même être suffisamment humidifiée sinon elle risque de partir en miettes une fois découpée en petites portions.
  3. Répartir la farce obtenue sur le support choisi recouvert de papier sulfurisé (N°1) en tassant bien, d’abord avec la main (elle colle un peu c’est normal). Je me suis ensuite aidée d’un presse purée.Tassage zelliges
  4. Faire fondre 200 g de chocolat noir au bain-marie et l’étaler sur la farce en lissant avec une spatule. Ne pas hésiter à pencher ou secouer légèrement le plat pendant qu’il est encore chaud. Laisser prendre à température ambiante (ne pas mettre au réfrigérateur sauf s’il fait chaud).
  5. A ce stade, il ne reste plus que la seconde couche de chocolat à réaliser. Faire fondre à nouveau 200 g au bain-marie. Pendant ce temps, (opération un peu délicate), il va falloir retourner le rectangle de pâte sans le casser. Ma solution est de placer une feuille de papier sulfurisé ( N°2) sur le gâteau,  puis de poser une seconde plaque à four dessus, et de retourner délicatement. Vous vous retrouvez donc avec la couche de chocolat durcie en-dessous. Il suffira simplement d’ôter délicatement la feuille de papier sulfurisé N°1 afin de pouvoir enduire ce côté de chocolat fondu. Lisser de la même façon que la fois précédente. Laisser figer à température ambiante.
  6. Passer à la décoration: faire fondre 100 g de chocolat blanc au bain-marie puis à l’aide d’une poche à diamètre fin, ou d’un sac congélation dont vous aurez coupé l’un des angles (attention, le trou doit être minuscule !), réaliser des marbrures comme sur les mille-feuilles: dessiner des traits parallèles, puis passer un couteau ou un cure-dent perpendiculairement. Laisser refroidir.
  7. Découper alors en carrés ou en losanges à l’aide d’un couteau lisse et bien aiguisé. Et disposer dans de petites caissettes en papier.                                                               ATTENTION ! Pour couper le gâteau en morceaux… Ne pas le couper s’il était au réfrigérateur ! Attendre qu’il se réchauffe un peu à température ambiante, sinon le chocolat froid va se briser sous la lame du couteau !!!

N.B: Mieux vaut conserver ces zelliges au frais à cause du risque qu’encourt le chocolat. A moins de les laisser dans une pièce suffisamment froide.

Régalez-vous !

Zelliges moyen

Zelliges zoomVariantes:

  •  Ajouter des graines de sésame à la farce: en mixer environ 50 g.
  • Il est possible d’utiliser d’autres fruits secs à la place des cacahuètes: des amandes par exemple.
  • Utiliser à la place du miel du lait concentré sucré caramélisé (faire cuire la boite fermée dans une cocotte environ 30 min, et ne l’ouvrir qu’après refroidissement).
  • On peut aussi inverser: chocolat blanc pour les deux couches, et chocolat noir pour les marbrures. Mais le chocolat blanc est trop sucré à mon goût.
  • Utiliser du chocolat au lait à la place du chocolat noir.
  • Il existe de superbes décorations prêtes à décalquer sur le chocolat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *