Aubergines à la chermoula, au boulgour et au yaourt

Pour un mariage oriental réussi … Que nous faut-il ??

L’aubergine, la star, le légume-phare, généreusement badigeonnée de chermoula, sauce nord-africaine utilisée comme marinade pour les poissons notamment, par exemple hmmm les sardines à la chermoula), puis rôtie, surmontée d’un dôme de boulgour aux herbes, citron confit, olives vertes, cébettes et amandes grillées, accompagnée de riche yaourt grec.

J’apprécie beaucoup cette recette, tirée du livre Jérusalem, de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi.

Elle peut constituer une entrée pour 4 personnes (1/2 aubergine par personne) ou bien un excellent plat végétarien (je conseillerais 1 aubergine moyenne par personne).

pour les aubergines et la chermoula :

  • 2 aubergines moyennes                                                            
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 2 c à café de coriandre en poudre
  • 1 c à café de piment
  • 1 c à café de paprika
  • 2 c à soupe de zeste de citron confit émincé finement
  • 80 ml d’huile d’olive
  • 1/2 c à café de sel

pour le boulgour:

  • 150 g de boulgour fin
  • 50 g de raisins secs
  • 10 g de kosbor (coriandre) ciselé
  • 10 g de menthe ciselée
  • 50 g d’olives vertes dénoyautées en coupées en deux
  • 3 oignons nouveaux émincés (ou cébettes)
  • 30 g d’amandes effilées grillées
  • 1 c 1/2 à soupe de jus de citron
  • sel, poivre

pour napper:

  • 120-150g de yaourt grec
  • coriandre ciselée
  • sel, poivre
  • 40 cl d’huile d’olive
  1. Préchauffez le four à 200 °C.

Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur puis à l’aide d’un couteau très bien aiguisé, réalisez des entailles en forme de croisillons en diagonale sur chaque moitié.

Préparez la chermoula en mélangeant dans un petit bol les ingrédients indiqués, et la répartir sur la surface de chaque aubergine. Enfournez pour 40 minutes. Lorsqu’on les ressort, elles sont bien tendres.

2. Pendant ce temps, versez le boulgour dans un saladier. Faites bouillir environ 40 cl d’eau (la recette du livre indiquait 14 cl mais cela ne faisait pas gonfler les grains suffisamment) et versez sur le boulgour avant de couvrir. Laissez gonfler.( S’il n’avait pas assez gonflé, il suffirait de rajouter un peu d’eau bouillante et prolonger la durée d’absorption en couvrant).

Faites griller les amandes effilées dans une poêle à sec.

Faites également tremper les raisins secs dans 5 cl d’eau bouillante afin de les faire gonfler. Laissez 10 minutes. Une fois bien tendres, ils peuvent être ajoutés dans le boulgour, ainsi que les autres ingrédients : oignons, herbes, olives, jus de citron, amandes grillées, sans oublier le sel et le poivre (veillez à bien assaisonner en sel).

3. Pour servir, dressez l’aubergine (chaude ou tiède) (je l’aime tiède….. ) recouverte de boulgour qui déborde largement sur les côtés, puis nappez de yaourt grec. Dernière pincées de sel et poivre… accompagnées de quelques pluches de coriandre et de quelques filets d’huile d’olive …

Vous constaterez qu’il reste pas mal de boulgour dans le saladier, aussi ne lésinez pas sur les quantités lors du service.

Et régalez-vous! 🙂


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *