Sablés « minute » parmesan, romarin, fleur de sel de Camargue

Spread the love

En Camargue, on « cultive » le sel depuis des siècles… La mer, le soleil et le vent. Trois conditions naturelles réunies pour récolter du sel… Elles ne remplacent pas le travail des sauniers qui perpétuent un savoir-faire ancestral tout au long de l’année. Ils préparent les tables salantes, actionnent les martelières (portes en bois permettant à l’eau de circuler dans les différents canaux), vérifient les conditions météorologiques ainsi que la direction du vent… Tout cela afin de permettre la récolte du sel à la fin de l’été.

Passant une partie de mon quotidien à Aigues-Mortes, au milieu de cet « or blanc », je ne pouvais pas passer à côté d’une simplissime recette sublimée par la précieuse fleur de sel

Récoltée à la main, elle reste toujours légèrement humide, et son craquant sous la dent offre une texture sans égale. Certains chefs l’utilisent d’ailleurs constamment, dans quasiment tous leurs plats et desserts: je pense par exemple à Philippe Conticini (clic leçon de sel).

Paysages de Camargue. Au loin les remparts d’Aigues-Mortes…

Une camelle: pyramide de sel…

 

Ma recette aujourd’hui est ce qu’on pourrait appeler une « recette express » ! Il s’agit de petits biscuits apéritifs, à base de farine, beurre et parmesan, parfumés au romarin et saupoudrés de fleur de sel.

Avantage: cette pâte ne nécessite pas de repos au réfrigérateur. Elle peut donc s’improviser juste avant un apéritif de dernière minute.

Pour environ 22 -23 petits sablés, il vous faudra:

  • 60 g de beurre très mou (important qu’il soit très mou sinon la pâte ne se ramassera pas) Astuce ! Si vous êtes pris par le temps et que votre beurre est dur, vous pouvez même le passer quelques secondes au micro-ondes, j’ai testé ! )
  • 50 g de parmesan finement râpé
  • 90 g de farine
  • du romarin haché *
  • de la fleur de sel de Camargue

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients sauf la fleur de sel. La pâte doit former une boule. Partagez la boule en deux: avec chacune, faites un boudin d’environ 3 ou 4 cm de diamètre. Le boudin est fragile, c’est normal, il ne faut pas insister pour qu’il soit parfait.

Puis à l’aide d’un couteau tranchant, coupez des rondelles d’environ 5 mm à 1 cm d’épaisseur grand maximum.

Posez les sablés sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé, et parsemez-les légèrement (sinon ils seront trop salés, n’oubliez pas qu’il y a déjà du parmesan dans la pâte) de fleur de sel.

Faites-les cuire environ 10 minutes.

Lorsque vous les sortez du four, attendez une ou deux minutes avant de les toucher.

Bon appétit !!  🙂

Variantes:

  • * J’utilise aussi parfois un mélange fait maison à base de thym et romarin séchés puis pulvérisés. Et si vous n’avez pas de romarin, utilisez du thym, le résultat est aussi sympa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *